Guitares Stock

Retour



Gibson EDS-1275 1960 Steve Howe

Nous contacter



Steve Howe est connu non seulement en tant que guitariste du légendaire groupe de rock progressif britannique Yes, mais aussi comme un des collectionneurs les plus curieux et exigeants du milieu. Il n’a pas concentré sa collection sur un type de guitare particulier mais a plutôt recherché les pièces les plus originales, et celles qui sonnent le mieux (après tout il est toujours resté plus musicien que collectionneur).

Cette double manche Gibson faisait partie des joyaux de sa couronne, tant les EDS-1275 datant d’avant le corps façon double SG sont extrêmement rares, et bien entendu encore plus rares lorsqu’elles sont finies en noir. Le factory black était bien entendu une demande custom à l’époque, et il est peu probable que vous en croisiez une autre. Cette première version de la double manche 12 cordes / 6 cordes de Gibson est creuse, et résonne donc avec une profondeur supplémentaire bien plus musicale que les modèles ultérieurs. Et comme cette beauté date de 1960, elle est équipée de quatre PAFs. Coup de chance, les quatre sonnent magnifiquement, ce qui ne va pas toujours de soi.

Lorsque Steve Howe l’a achetée à George Gruhn, au début des années 70, la tête du manche à six cordes avait déjà été réparée, et la seule modification opérée par le maître britannique est d’avoir remplacé les mécaniques d’origine par des Grover. Cette beauté est donc dans le même état que pendant les quelques décennies passées entre ses mains.


Je veux cette guitare






Steve Howe

(1947)

Groupe : Yes
Guitare principale : Gibson ES-175
Titre à écouter absolument : Roundabout

Steve Howe est un guitariste colossal. Colossal par l’ampleur de sa création tout d’abord, puisqu’en plus d’être l’architecte du son du mastodonte progressif britannique Yes, il a formé les groupes Asia, GTR et Anderson Bruford Wakeman Howe, et a sorti pas moins de vingt albums sous son propre nom.

Mais Howe est aussi colossal par sa collection de matos, qui a même été documentée dans un beau livre sorti en 1993 et qui montre bien l’extrême variété des guitares acquises par le maître, des plus classiques au plus excentriques en passant par des curiosités comme une guitare harpe Gibson ou des lap steels des années 50. Tous ces instruments ont bien sûr été utilisés sur sa considérable production discographique, allant même jusqu’à teinter le son d’albums légendaires de façon consciente. Ainsi, pour Close to The Edge (1972), on entend quasi-exclusivement une Gibson ES-345, pour Tales From Topographic Oceans (1973) c’est une Les Paul Junior et pour Relayer (1974) une Fender Telecaster de 1955.

Pourtant, Howe reste définitivement associé à la ES-175, une guitare conçue à l’origine comme une version bon marché des légendaires archtops de Gibson et dont Howe a bien prouvé qu’elle pouvait tout à fait se défendre face à la juteuse distorsion d’un Vox AC30 ou d’un Marshall plexi. Il s’agit de sa guitare principale lorsqu’il rejoint Yes en 1970 pour y remplacer Peter Banks. Howe impose son caractère plus virtuose, plus rock et plus varié dans sa palette de couleurs dès The Yes Album en 1971, mais c’est véritablement avec Fragile, sorti plus tard cette même année, que le groupe trouve sa personnalité définitive au sein du panthéon du rock progressif. Il atteint même un succès commercial considérable avec Roundabout, véritable opéra pop de 8 minutes 30 qui s’ouvre d’ailleurs sur une délicieuse partie de guitare classique jouée sur une vieille Martin comme seul Howe sait en composer.

Après une série d’albums qui ont fait école, Yes se sépare en 1981 et lorsque le groupe se reforme avec une orientation bien plus pop et synthétique, Howe ne fait plus partie de l’aventure. Il monte alors le supergroupe Asia, dont le premier album éponyme sorti en 1982 est un carton retentissant. Dès lors, le guitariste protéiforme explore diverses avenues musicales toutes passionnantes, et finit par retrouver Yes en 1991. Il fait encore partie du groupe à l’heure actuelle, et tourne avec son ES-175 signature. Il a beau avoir succombé aux sirènes de l’amplification numérique, son jeu n’a rien perdu de sa superbe et ses doigts sont encore l'élément magique du groupe plus de 45 ans après.



Vous souhaitez nous contacter ou avoir plus de renseignements sur un modèle ?

Pour ne rien manquer ...

EXCLUSIVITÉ, OFFRES ET
NOUVELLES GUITARES !

En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité.