Vendus

Retour



Gibson Lucille Custom made for BB KING

Nous contacter



Que dire... nous sommes évidemment très ému d’avoir la chance de toucher l’une des guitares de la légende la plus polaire que le blues nous ai jamais donné en la personne de BB King, et de surcroît le modelé qui a fait que un prénom soit connu de tous les fans de blues. Lucille, le prénom mythique que BB King donna a sa guitare, sauvée des flammes après une bagarre.

Lucille fut évidemment une bonne retraité après cela et BB King joua principalement des modèles que Gibson lui fabriqua pour la suite de son énorme carrière. Cet exemplaire fut construit probablement après la volonté de BB King d’avoir une guitare se distinguant de la couleur noire iconique le caractérisant, en laissant le grain naturel de l’érable apparaître. On peut évidemment voir que ce modelé unique est réussi !





 




B.B. King

(1925 - 2015)

Guitare principale : Gibson Lucille
À écouter absolument : Hummingbird

B.B. King est le joueur de blues électrique le plus important de tous les temps. Il a été parmi les premiers à se convertir aux joies de l’électricité, et il a inventé une nouvelle manière de jouer en mélangeant ses racines Delta Blues avec le jump blues de T-Bone Walker. Il a amené les bends de cordes à un niveau sans précédent, et il a fait une découverte d’une importance colossale : lorsque l’on joue avec un groupe, la guitare n’a pas besoin de remplir tout l’espace, et elle peut être utilisée comme l’équivalent d’une voix humaine. Avec quelques notes longues seulement, B.B. King pouvait dire plus que ce que la plupart des guitaristes voudraient dire en un album complet. Son vibrato était irréel, et il complétait à la perfection sa voix de velours. Et vice-versa.

Riley B. King est né sur une plantation du Mississippi, mais il s’est installé à Memphis pour tenter de gagner sa vie comme musicien. Il a commencé en tant que D.J., puis il a fini par devenir une sensation du R&B dans les années 50. Au cours des années 60, de nombreux musiciens comme Clapton ou Hendrix l’ont cité comme influence majeure, et il a mélangé sa propre musique avec des influences jazz et pop pour une série d’albums crossover qui ont très bien marché : Lucille (1968, du nom de sa guitare favorite), Completely Well (1969) et Indianola Mississippi Seeds (1970).

En 1988, U2 l’a invité à participer à une chanson de l’album Rattle and Hum, ce qui a rappelé à tout le monde à quel point B.B. était bon. Il ne s’est pourtant jamais reposé sur ses lauriers et n’a eu de cesse de jouer sur scène. Il faisait plus d’une centaine de concerts par an, et il a tourné dans le monde entier jusqu’à la fin.



Vous souhaitez nous contacter ou avoir plus de renseignements sur un modèle ?

Pour ne rien manquer ...

EXCLUSIVITÉ, OFFRES ET
NOUVELLES GUITARES !

En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité.