Guitares Stock

Retour



Gibson ES-5N 1949 T-Bone Walker

Nous contacter



Le guitariste texan T-Bone Walker fait partie des musiciens les plus importants de l’histoire, puisqu’il est l’influence marquante de la plupart des grands nom du rock des années 50, 60 et 70. Pendant une grande partie de sa carrière, ce pionnier d’avant-garde n’a joué que sur une guitare en particulier : une superbe Gibson ES-5 avec trois micros P90 et une finition blonde naturelle, achetée neuve en 1949. On la voit sur de nombreuses photos, ainsi que sur la pochette de plusieurs albums, des originaux comme des compilations, dont T Bone Blues (1959), I Get So Weary (1961), The Bluesway Sessions, T Bone Jumps Again ou The Complete Recordings. En raison de son incroyable pédigré et de son rôle central dans l’histoire du rock ‘n’ roll, on aurait pu penser que cette Gibson se trouverait derrière la vitrine d’un musée, mais la vérité est bien différente.

Cette guitare a été volée à T-Bone en 1968 dans la ville de Bordeaux, et elle a disparu depuis. Plusieurs guitaristes, dont un jazzman marseillais, ont été les propriétaires de cette guitare sans avoir la moindre idée du trésor qu’ils avaient entre leurs mains. Puis en 2019, Matt a reçu un email venu d’un collectionneur lyonnais qui avait un doute sur ses ES-5N vintage. Matt se devait d’aller voir la guitare en personne, et il n’a pas été déçu : les flammes de la table en érable ainsi que certaines traces minérales sont immédiatement reconnaissables. Il s’agissait bel et bien de la guitare iconique de T-Bone Walker, perdue depuis une cinquantaine d’années. C’est ainsi que Matt est devenu le nouveau propriétaire d’un des instruments les plus importants de l’histoire de la guitare électrique.

Par chance, cette guitare n’a pas été modifiée depuis le temps où elle appartenait à Walker, et les deux seules modifications qu’elle a subies sont le fait du maître lui-même. Il a remplacé les mécaniques originales par des Grover Imperial, et a ajouté un stinger noir fait à la main à l’arrière de la tête. Jouer cette guitare est une expérience inoubliable. Elle a un son magnifique et peut vous inspirer des plans que vous ne connaissiez pas encore. Il n’y a pas besoin d’être un grand guitariste pour sentir l’esprit de T-Bone qui parle à travers le bois.


Je veux cette guitare



Autres photos





T-Bone Walker

(1910 - 1975)

Guitare principale : Gibson ES-5-N 1949
À écouter absolument : Stormy Monday

T-Bone Walker a été nommé à la 37ème place sur la liste des 100 plus grands guitaristes de tous les temps du magazine Rolling Stone, mais s’il y avait eu une liste des guitaristes les plus influents de tous les temps, il n’y a aucun doute sur le fait que Walker se serait trouvé dans le top 5. Il a été l’influence principale de Chuck Berry, et peut à ce titre être considéré comme le grand-père du rock n’ roll, mais B.B. King le cite aussi comme la principale raison pour laquelle il s’est mis à la guitare électrique, puis des musiciens aussi importants que Hendrix ou Keith Richards ont cité la musique de T-Bone comme une étape de toute importance dans le développement de leur art.

Tout comme Hendrix, Aaron Thibeaux Walker (d’où le surnom T-Bone) est né de parents Cherokee et africain-américain, et comme plusieurs de ses disciples (dont Johnny Winter et Billy Gibbons), il est né au Texas. Le célèbre bluesman texan Blind Lemon Jefferson (l’immortel auteur de “See That My Grave is Kept Clean”) lui a appris à jouer lorsqu’il était enfant, et Thibeaux était déjà un joueur de blues pro quand il était adolescent. Il a fait son premier enregistrement à l’âge de 19 ans, et n’a jamais arrêté de tourner ou de sortir des disques depuis, à Los Angeles comme à Chicago. Il a fait ses enregistrements légendaires pour les labels Black and White et Imperial à la fin des années 40 et au début des années 50, dont “Stormy Monday” en 1947 qui est devenu un morceau de bravoure pour les Allman Brothers et de nombreux autres.

Le blues énergique de T-Bone a été baptisé “jump”, sans doute la musique la plus proche de ce qui est devenu le rock ‘n’ roll. Dans son jeu brillant, il a inventé de nombreux traits que nous associons typiquement à la guitare électrique, comme les double stops et des bends légers. Nous lui devons tous énormément, et sa musique continuera d’être écoutée pour très longtemps encore.



Vous souhaitez nous contacter ou avoir plus de renseignements sur un modèle ?

Pour ne rien manquer ...

EXCLUSIVITÉ, OFFRES ET
NOUVELLES GUITARES !

En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité.